Limore Yagil

Mardi 8 mars 2016 à 18h
Rencontre et signature pour le livre « Au nom de l’art 1933-1945 »
Au début du xxe siècle, les Académies de peinture ou de musique de Paris attirent grâce à la qualité de leur enseignement des artistes Russes, Polonais, Hongrois, Tchèques ou Allemands. Avec les différentes vagues de migration, dont les artistes juifs fuyant les persécutions, se sont constitués dans la Ville lumière des réseaux d’amitié avec des artistes français, filières qui s’actionnent sous l’Occupation et Vichy pour protéger et mettre à l’abri les victimes du régime.


À la croisée de l’histoire culturelle et de l’histoire politique, l’auteure remonte aux origines de ces réseaux de solidarité retraçant ainsi toute une géographie de l’entre-aide au cours ces années.

Limore Yagil Docteur ès lettres en histoire du XXe siècle de l’Institut d’études politiques de Paris est chercheur associée à l’université Paris IV-Sorbonne, spécialiste de l’histoire politique et culturelle de la France sous l’Occupation.

« Au nom de l’art 1933-1945 », Editions Fayard 2015 – 590p – 28.50 euros.

0
Votre commande